Introduction

 La Lune, avant d’être conquise par les Etats-Unis, était un objet de convoitise que tout homme voulait connaître. Parmi ces hommes : des écrivains, des dessinateurs, des scientifiques décident d’utiliser leur savoir et leur talent pour faire rêver les populations de l’époque, avec des romans et des bandes dessinées de plus en plus réalistes.

 Notre groupe de TPE s’est intéressé à deux œuvres relatant du voyage spatial, qui ont marqué leurs époques. La première œuvre : De la Terre à la Lune, le roman de Jules Verne, paru en 1865, un roman proche de la science fiction et très marquant par les moyens techniques utilisés pour se rendre sur la Lune. Le seconde : Objectif Lune, la seizième bande dessinée de Hergé, paru en 1953, intéressante à plusieurs niveaux. La technologie utilisée extrêmement proche de la réalité, les ressentis des personnages à leur arrivée dans l’espace ainsi que l’intrigue policière classique des aventures de Tintin. Nous avons analysé ces deux œuvres d’un point de vue littéraire et scientifique, pour enfin faire une comparaison qui révèle des similitudes et des différences liées aux époques différentes des auteurs, fin XIXème et milieu XXème.

 Nous avons axé notre TPE sur la problématique suivante :

ALLER SUR LA LUNE, UN RÊVE SCIENTIFIQUE ET LITTÉRAIRE ?

 Dans une première partie, nous analysons le roman De la Terre à la Lune à travers trois sous parties. Tout d’abord, le projet de Jules Verne : aller sur la Lune, le traitement poétique du voyage, puis la vision futuriste de l’œuvre et son impact sur le monde et enfin l’analyse du lancement. Dans une seconde partie nous étudions l’œuvre d’Hergé, Objectif Lune, en reprenant le même cheminement. Dans la dernière partie nous avons comparé les deux œuvres et l’évolution des idées entre les deux époques. Nous y avons confronté le boulet, véhicule spatial de Jules Verne et la fusée d’Hergé, puis analysé les idées communes et divergentes des deux auteurs.

x-page-32 

 

 

Publicités