Synthèses Personnelles

Laura MAUGER

François BRUN

Martin DUCASSÉ-GAMBIER

Émile PRUNGNAUD

1e S 1

Disciplines concernées : Français et Physique

Thème : Partir dans l’espace

Sujet : Voyager de la Terre à la Lune

Problématique : Aller sur la Lune, un rêve scientifique et littéraire ?

J’ai choisi de réaliser ce TPE avec François, Martin et Émile, tout d’abord parce que nous nous entendons bien et que globalement nous avions les mêmes points de vues concernant ce travail. Parmi les thèmes proposés, « Partir dans l’espace » nous plaisait beaucoup et offrait une perspective intéressante, du point de vue imagination et scientifique. Le sujet « Voyager de la Terre à la Lune » nous proposait un large choix d’œuvres littéraires.

Cependant, nous avons directement associé ce sujet à l’œuvre de Jules Verne « De la Terre à la Lune », un formidable roman d’anticipation où s’exposent le talent et l’imagination exceptionnelle de l’auteur. Il nous paraissait intéressant de comparer « De la Terre à la Lune » à une œuvre d’une époque différente. C’est dans le 9e Art que nous avons trouvé une comparaison évidente : la bande dessinée d’Hergé « Objectif Lune », lue pendant mon enfance, dans laquelle la conception du voyage est une véritable anticipation, sur un fond d’humour caractéristique d’Hergé. À vrai dire, c’est après l’approbation de nos professeurs que nous avons choisi la bande dessinée car nous ne savions pas si c’était une bonne idée. Sur les nombreuses problématiques qui se posent dans les deux œuvres traitant du voyage de la Terre à la Lune, nous avons choisi de nous tourner davantage vers le véhicule spatial et son lancement. En effet, il nous a parut logique de prendre les choses à leur commencement. Pour la problématique, nous n’avons pas eu de problème pour trouver la grande question de notre sujet, avec la principale idée qu’elle allait dégager. En revanche du point de vue de sa formulation, nous avons cherché un peu plus longuement, en passant par des questions longues et maladroites. Mais nous sommes finalement arrivés à une problématique qui nous a satisfaite tous les quatre.

Après avoir rédigé ensemble un plan détaillé nous nous sommes repartis équitablement les recherches, selon nos préférences et nous avons travaillé individuellement sur nos parties respectives. Pour ma part, j’ai préféré étudier les aspects futuristes et les influences des deux œuvres. Nous avons opté pour cette méthode qui nous a semblé être celle qui nous ferait gagner le plus de temps. Chaque semaine nous avons exposé le travail de chacun, rectifié, conseillé et approuvé les différentes avancées effectuées. Nos recherches se sont principalement faites à partir des deux œuvres, mais nous avons beaucoup utilisé Internet qui hébergeait de nombreux articles et dossiers se rapportant à nos recherches. Nous nous sommes aussi documentés à partir du livre de Michel Clamen (auteur de Jules Verne et les sciences, cent ans après, collection Belin) pour notre partie sur Jules Verne.

Enthousiasmés par le projet des personnages de Jules Verne et d’Hergé, nous avons voulu faire décoller notre propre fusée ! Nous avons donc décidé de présenter à l’oral le décollage de notre engin spatial : une fusée à vinaigre. Ce choix est justifié par le fait qu’une partie de notre travail porte sur le développement d’un véhicule spatial et son lancement à travers deux époques différentes. Le décollage en direct aurait été quelque peu laborieux et dangereux, c’est pour cela qu’une vidéo de notre expérience (que nous avons réalisé tous les quatre) a été la solution. François et moi avons aussi décidé de fabriquer une maquette du boulet de Jules Verne et de la fusée d’ Hergé afin de faciliter nos explications à l’oral.

Concernant le support sur lequel nous voulions rendre notre travail nous étions désireux de ne pas produire un banal support papier et notre sujet se référant à l’une des plus grande avancée dans l’histoire de l’humanité mais aussi concernant le futur, nous avons eu l’idée de créer un site internet, qui reflète assez bien les avancées technologiques. De plus, ce support nous a permis d’élargir les possibilités de présentation et donc d’offrir une production et une diffusion originale. Mais surtout, l’idée d’un site s’est rapidement justifiée avec notre expérience filmée. Le site était un très bon moyen pour mettre à disposition notre expérience à n’importe quel moment. Je me suis personnellement impliquée dans sa réalisation car je savais comment le créer. Même si sa conception m’a pris beaucoup de temps, l’impatience du résultat final m’a beaucoup motivée et j’en suis plutôt fière.

Pour conclure, ce sujet pose une vraie question concernant les rêves humains, qu’ils s’expriment à travers la littérature ou à travers les sciences ; depuis toujours l’idée de partir dans l’espace est présente et ce sujet en est le parfait exemple . Après avoir étudié leurs projets, leurs moyens, leurs connaissances scientifiques de l’époque et leur vision de ce voyage j’ai compris que Jules Verne et Hergé ont été submergé par ce rêve, celui de conquérir les premiers la Lune. Ils ont su le faire partager à des millions de personnes à travers leurs récits si réalistes et visionnaires. Du point de vue littéraire, l’exploit avait déjà été réalisé, mais scientifiquement il ne l’a été que beaucoup plus tard ; ce rêve d’aller sur la Lune touche donc aussi bien les littéraires que les scientifiques. L’exploit de vivre sur la Lune ou de conquérir Mars a déjà été réalisé dans les livres, quand le sera-t-il dans la réalité ?

Ce TPE m’a personnellement apporté un enrichissement concernant les grandes aventures spatiales des deux derniers siècles ; j’ai pu me documenter sur tous les problèmes que peuvent engager des voyages spatiaux, les difficultés mais aussi les fabuleuses émotions que ceux-ci procurent. J’ai découvert un sujet extrêmement intéressant et enthousiasmant. On se retrouve au cœur du rêve humain, des recherches scientifiques, toujours et encore de plus en plus grand et si actuel. Mais ce TPE m’a aussi fait découvrir une nouvelle méthode de travail qui est celle du travail en groupe, pas forcément facile tout le temps, on doit s’organiser, se coordonner, savoir mettre les choses au point, et s’adapter à un rythme de travail qui convient à tout le monde. Le travail d’équipe est tout de même fantastique, il permet le partage d’idées sérieuses et réfléchies, la remise en question de soi, et l’aboutissement pas à pas de notre projet commun. Ce TPE est surtout la découverte de mener un projet à long terme. Il m’a appris à m’organiser dans mon travail et à gérer mon temps. Il a donc été une expérience enrichissante d’un point de vue intellectuel et méthodologique.

François BRUN

Quand on nous a dit au début de l’année que chaque élèves devrait travailler en groupe de 3 ou 4 pour rendre ce qu’on appelle le « TPE » (=travail personnel encadré) j’ai tout de suite été effrayeé en pensant qu’on ne finirait jamais à temps… Notre TPE devra mettre en relation la physique chimie et la littérature. Ces deux matières étaient fondamentalement opposées dans mon esprit et je ne comprenais pas comment nous pourrions mettre celles-ci en relation. On a donc procédé petit à petit par étape.

La première étape « choix du sujet » : Cette première étape n’était pas une étape très difficile à franchir. Nos professeurs nous ont marqué au tableau des thèmes que nous pouvions aborder pour mettre en relation ces deux matières. Avec Emile, Laura et Martin nous nous sommes rapidement mis d’accord sur le thème du voyage dans l’espace qui nous paraissait être le sujet le plus intéressant pour mettre en valeur ces matières.

La seconde étape « définir une œuvre littéraire » : Cette étape fut un peu plus dur que la précédente car nous ne connaissions pas énormément d’œuvre à la fois scientifique et littéraire parlant du voyage sur la Lune. Après de nombreuses recherches… Nous avons fini par choisir l’œuvre « De la Terre à la Lune » de Jules Verne. Choix que nous avons complété par la bande dessinée « Objectif Lune » écrite par Hergé une semaine plus tard. La BD nous a paru être une excellente idée de choix pour ce TPE d’abord pour l’originalité, car les bandes dessinées ne sont pas considérées le plus souvent comme des œuvres littéraires, mais comme de la littérature ludique… Mais aussi car le thème abordé dans la BD collait parfaitement avec notre sujet et mieux encore il nous permettrait de comparer l’évolution au niveau scientifique des données connus de ces différentes époques (XIXe siècle pour l’œuvre de Jules Verne et XXe siècle pour Hergé). Et même au niveau des rêves de ces deux époques séparer par un siècle d’histoire, cela pouvait être intéressant de comparer cette évolution. Le choix de ces deux œuvres nous a permis de définir rapidement notre problématique.

3eme étape « La problématique » : grâce à l’écart temporel des deux œuvres choisis, notre problématique coulais de source. En effet, avec les mot clefs « rêve » « scientifique » « littéraire » « aller sur la lune », La problématique nous était offerte : « Aller sur la lune, un rêve scientifique et littéraire ? »

4eme étape « Le plan » : Ensemble, nous avons tout d’abord cherché les thèmes que nous allions pouvoir aborder et qui répondrait à notre problématique. Le but du choix de ces deux œuvres étant de comparer ces deux époques, il nous fallait au moins une partie sur trois de comparaison, d’où  « III-De Jules Vernes à Hergé ». Mais pour comparer ces deux œuvres, il nous fallait connaitre parfaitement chacune d’elles en détail au niveau scientifique et littéraire, mais aussi permettre aux lecteurs de notre TPE de comprendre cette comparaison. Il fallait donc une partie sur chacune de ces œuvres dans lesquelles nous aborderions les thèmes principaux présent dans ces deux œuvres, d’où  « I- De la Terre à la Lune » et « II-Tintin : Objectif Lune ».

Notre TPE portait sur voyager sur la lune. Ces deux oeuvres nous proposaient différents moyens d’atteindre ce but à travers des idées de modèles de transports plus ou moins au point. Nos parties devaient développer ces moyens de transports et ainsi, les différents moyens de propulsion proposés dans ces œuvres, c’est ce thème précis que nous avons choisi comme thèmes d’étude de notre TPE. Grâce aux conseils avisés de nos professeurs, nous avons pu avancer petit à petit et ainsi définir exactement ce dont nous allions parler dans nos parties et sous parties. Nous nous sommes alors répartie les taches, et chacun a choisi sa partie selon ses préférences. Ce qui m’intéressait le plus dans ce TPE était l’évolution des données scientifiques qui ont permis à Jules Verne et à Hergé d’imaginer de tels moyens pour réaliser ce rêve : le voyage vers la Lune. J’ai donc pris la partie sur le moyen de propulsion du boulet et celui de la fusée d’Hergé.

5eme étape « la rédaction » : Depuis le début du TPE nous travaillons en groupe, ce qui était plus stimulant il n’y avait pas seulement un esprit en train de réfléchir sur un thème, mais 4. Ce qui nous faisait avancer plus vite. C’est pourquoi c’est cette étape qui fut l’étape la plus compliqué pour moi car c’était la première fois depuis que nous avions commencé le TPE que je me retrouvais seul face à une feuille blanche avec toutes les responsabilités que la rédaction de cette partie engageait. Il a donc fallu que je prenne sur moi et que je commence à me mettre à la rédaction. Ce ne fut pas si dur que je le pensais car à chaque nouvelle loi de physique, donnée scientifique, compréhension des idées de ces deux auteur, j’avais envie d’aller plus loin. Je ne cache pas que la rédaction fut longue, mais elle fut intéressante. Ce n’est pas comme si on vous forçait à travailler des heures sur de la géologie ou d’autre sujet tout aussi barbant, là, ce fut à mon grand étonnement un plaisir.

6eme étape « Expérience et présentation oral »Une fois que nous étions lancé tout nous paraissait plus simple et les idées sur la présentation écrite et orale venaient toutes seules. C’est à partir de là que nous avons eu l’idée de présenter des maquettes représentant les deux moyens de propulsion mise en œuvre dans les deux œuvres, et surtout que nous avons choisie l’expérience que nous présenterions à l’oral. Rester dans le sujet : les moyens de propulsion tout en réalisant un travail manuel et une expérience chimique nous a donné l’idée de créer une fusée artisanale, dont le moyen de propulsion serait similaire à la fusée de « objectif lune ». En effet, nous ne pouvions pas faire une expérience portant sur le canon car la poudre aurait été bien trop dangereuse.

Nous avons donc décidé de prendre une vidéo de cette expérience, car il était bien évidement exclu de lancer une fusée devant les jurée dans une salle de cours lors de la présentation oral, cela aurait causé trop de dégât. Plus tard, notre présentation oral fut complété par l’idée d’une mise en scène théâtrale où chacun de nous représenterait les scientifiques des deux oeuvres représentant les idées du XIXeme avec Barbicane (personnage à l’origine du projet d’envoi du boulet dans « De la Terre à la Lune »), le XXeme avec le professeur Tournesol, les jours d’aujourd’hui avec un scientifique en aérospatial, et les projets imaginés déjà à l’heure d’aujourd’hui avec un personnage venant du futur.

7eme étape « présentation et support écrit » : il ne nous manquait que le support écrit de notre TPE. Laura a donc proposé l’idée de faire un site internet qui nous permettrait de mettre à disposition de tous notre expérience, notre TPE, des photos et même nos impressions. De plus, nous trouvions cette idée extrêmement originale.

Voilà notre TPE était bouclé !

Pour moi, ce TPE m’a beaucoup apporté car j’ai connue pour la première fois le travail en groupe, ses contraintes, ses qualité et surtout la motivation que crée le groupe dans le sens où nous sommes obligé de nous donner pour faire réussir le groupe en entier. Cela m’a permis de découvrir un monde encore inconnu de la lecture, de la rédaction et de la réflexion et tout cela sur le long terme car ce TPE nous a pris environs 4 à 5 mois. Pendant tout ce temps, ce thème m’a fait découvrir les idées des scientifiques et m’a surtout fait réaliser que c’est grâce tout d’abord aux rêves humains que la science dans son ensemble peu évoluer. Mais aussi à quel point la littérature à joué un rôle dans l’évolution des moyens de transport pour imaginer pouvoir coloniser un monde autre que le nôtre, un monde dans l’espace…

Martin DUCASSÉ-GAMBIER

Série S

 Disciplines concernées : Français et Physique

 Thème : Partir dans l’espace

 Sujet : Voyager de la Terre à la Lune

 Problématique : Aller sur la Lune, un rêve scientifique et littéraire ?

 Avant le premier jour où nous avions rendez vous, pour que les professeurs de français et de physique-chimie nous expliquent en quoi consistait un TPE, je n’avais aucune idée de ce que c’était. Après explications, ce travail sur une longue période m’a fortement plu. Je me suis tout de suite tourné vers les personnes avec qui j’avais le plus d’affinité dans la classe pour former notre groupe de quatre. Parmi les thèmes proposés, celui du voyage dans l’espace nous a paru évident. Le thème nous intéressait tous et  même si nous ne débordions ni d’idée de sujets, ni d’œuvre à étudier. Mais après réflexions, un livre correspondait parfaitement à notre sujet et aux deux matières concernées : De la Terre à la Lune, de Jules Verne. Pour compléter notre première œuvre et axé notre TPE sur la comparaison des connaissances scientifiques de deux époques différentes, nous avons choisi une autre œuvre, connue mais risquée car c’est une bande dessinée : Objectif Lune, de Hergé. Notre professeur de français a validé la bande dessinée en nous confirmant qu’elle correspondait parfaitement au sujet. Nous avions alors nos œuvres et la problématique, formulée et reformulée est finalement apparue comme : Aller sur la Lune, un rêve scientifique et littéraire.

 Cette problématique, claire et correspondant au sujet, nous a rapidement permis de construire un plan en trois parties et huit sous parties. Deux parties pour l’analyse scientifique et littéraire de chacune des deux œuvres, et une dernière pour les comparer. Même si les informations étaient nombreuses, nous avons du les filtrer, et concentrer notre étude sur le lancement des différents moyens de transport : car pourquoi commencer par autre chose que par le commencement ?

 Pour développer ces sous parties, nous avons tout d’abord utilisé les œuvres en elle même, puis des livres qui en proposait des analyses et enfin internet, qui regorge d’informations sur le sujet. Et même si certaines informations étaient dures à trouver, en cherchant au bon endroit nous avons toujours pu les trouver.

 Mon investissement a été proportionnel aux autres membres du groupe, un travail régulier à la maison sur la période de rédaction, une participation au débat pour les décisions communes et la mise en commun de notre progression. Les TPE sont très bénéfiques, ils permettent d’apprendre à effectuer un travail sur une longue période à un rythme soutenu et obligent à s’intéresser à des sujets auxquels nous n’aurions pas le temps de nous intéresser au quotidien.

Plus précisément, pour chacune des matières, des connaissances en physique sur la propulsion des fusées qui ne sont pas abordées au programme, et une analyse profonde de deux œuvres qui en permettent une meilleure compréhension littéraire.

Ce sujet de TPE et cette problématique ont été très intéressants à étudier, car pour notre génération, le voyage dans l’espace est un fait accompli et il est important de comprendre et d’étudier le rêve que suscitait ce voyage, au fil du temps.  En conclusion j’ai pu réellement observé, à travers ces deux œuvres, l’idée de lointain que la Lune procurait, et qui, aujourd’hui a totalement disparue. Ainsi que les progrès technologiques impressionnants que les hommes ont mis au point pour rejoindre notre satellite. Aujourd’hui, les scientifiques parlent d’un voyage sur Mars, ou de colonies sur la Lune, alors en vue des avancés technologiques de notre époque, et la volonté des hommes à toujours vouloir plus, toujours voir plus haut, ce n’est qu’une question de temps …

 

 Émile PRUNGNAUD

Dans un premier temps, nous avons choisi un thème. « Partir dans l’espace » était celui qui nous attirait le plus. On a tout d’abord penser a présenter l’oeuvre de Jules « De la Terre à la Lune » lus par aucun de nous quatre mais connu, puis l’idée nous est venu de présenter avec cette œuvre, l’oeuvre de Hergé, « Objectif Lune », sachant que ces deux œuvres parle d’un voyage vers la Lune.

 Nous nous sommes tout d’abord réunis tous les quatre le vendredi a la bibliothèque du lycée afin de trouver une problématique et un plan. Nous nous sommes ensuite réparti les partis du plan pour pouvoir travailler plus efficacement sans être obligé de nous réunir pour continuer notre Tpe. Nous continuions quand même à se voir le vendredi avant les entretiens, pour pouvoir s ‘ entraider, proposer des idées qui pourrait améliorer notre Tpe, et surtout pour se mettre d’accord sur l’expérience qu’on doit présenter au jury lors de l’oral.

 Après avoir étudié ces deux œuvres, j’ai compris que ces deux auteurs avait un rêve, aller sur la lune, projet qui, à l’époque de Jules Vernes était inconcevable, et à l’époque de Hergé, pas encore réalisable. Ce Tpe m’a apporté de nombreuses connaissances sur les voyages spatiaux du XXeme siècle mais m’a aussi fait découvrir une nouvelle méthode de travail, le travail en groupe, pas forcément facile tout le temps, on doit s’organiser, se mettre d’accord sur certains points, s’adapter à un rythme qui convient à tout le monde. Ce Tpe m’a appris a mener un projet a long terme, m’a appris à gérer mon temps. Ce Tpe à donc été pour moi une bonne expérience

Publicités